La démarche

Historique

Dès 2011, des discussions s’entamaient entre Valorisation Abitibi-Témiscamingue et Tourisme Abitibi-Témiscamingue concernant l’arrimage des campagnes des deux organisations. Malgré des mandats et des messages différents, les deux organisations représentent une même région.

En février 2012, le Centre mondial d’Excellence des Destinations déposait un rapport d’évaluation de la destination touristique de l’Abitibi-Témiscamingue dans lequel contenait une recommandation visant à doter l’Abitibi-Témiscamingue d’une image de marque.

La démarche, décrite plus bas, a été adoptée par les deux conseils d’administration des organisations concernées. Le vote étant la condition essentielle pour faire éclater la démarche et rendre le choix possible au plus grand nombre. C’est en juin 2012 que s’enclenchait le processus.

La consultation

Une tournée de consultation a été organisée sur les cinq territoires de MRC. Les rencontres se déroulaient sous forme de « café du monde » une technique d’animation qui stimule la participation. Les objectifs étaient les suivants :

  • Connaître les conditions de succès liées à l’utilisation d’une image de marque.
  • Déterminer les menaces et les opportunités en lien avec l’utilisation de la marque.

Plus de soixante personnes ont participé aux consultations et se sont prêtées au jeu. Un rapport fidèle aux échanges a été remis à la directrice artistique du projet.

La création

Combiné à une intensive recherche, le rapport de tournées a servi à approfondir le travail de création.

Le comité de travail, composé de représentants des deux organisations responsables, a eu la difficile responsabilité de choisir quelques esquisses parmi celles soumises par la directrice artistique afin qu’elle puisse continuer le travail de création. Le principe d’entonnoir devait s’appliquer pour présenter au public deux esquisses.

Afin de valider les pistes de création, des rencontres formelles et informelles ont été tenues auprès de plus de trente personnes, ayant participé ou non aux consultations. C’est suite aux commentaires et suggestions que les deux esquisses qui sont présentées aujourd’hui au public ont été choisies.

La démarche a monopolisé, à ce jour, près de 100 personnes et continue de le faire avec la période de vote.

Le dévoilement

Le 18 septembre dernier était dévoilé l’image ayant remporté le plus grand nombre de votes du public. Plus de 3 000 personnes ont participé à la démarche et nous ont fait connaître leur choix. C’est donc avec beaucoup de plaisir que nous avons présenté l’image gagnante aux médias lors d’une conférence de presse à la Maison Dumulon à Rouyn-Noranda.

Qu'est-ce qu'une marque?

Une marque se constitue de plusieurs éléments :

Un nom : pour qualifier la marque ou définir un lieu.

Un ou plusieurs signes emblématiques qui s’organisent pour définir un code. Ce sont en fait les symboles forts de son identité : les signes qui lui servent d’appel, de signal et définissent son style, sa personnalité.

Ces signes emblématiques peuvent être de toute nature :

  • Nom : Apple, ALDO, Tembec...#
  • Couleur : le rouge de Ferrari, le bleu de Bell…#
  • Logo : « M » de McDonald, « Coq de Kellog’s », « Vache » de La vache qui rit...#
  • Mots clefs : G.M., BRP, Can-Am...#
  • Phrase, concept ou signature : «Just do it» (Nike), « Solutions pour une petite planète » (IBM)...#
  • Forme : La croix de Chevrolet, les trois bandes Adidas...#

La définition de ce que nous sommes

La définition d’une marque performante est ainsi indispensable, car seule la marque permet à un territoire d’être visible, de se démarquer des autres et d’être attractif. C’est aussi elle qui résume et synthétise le projet du territoire. La marque prend le pouvoir sur le territoire et ses produits parce qu’elle leur confère une vision. Elle apporte une valeur ajoutée, un supplément d’âme qui renforce la personnalité de la destination et lui attribue ce sens tant recherché par les clients et visiteurs d’aujourd’hui.

Un territoire, contrairement à une marque privée, couvre tous les secteurs d’activités et produits. Tous les acteurs sont donc concernés et la marque doit parler à tous, ce qui est une source de complexité dans la conception des signes et des messages ainsi que dans l’animation et la mobilisation des acteurs. Ensuite le nom lui-même de la région est utilisé, et donc partagé, par de nombreux acteurs institutionnels et privés. Ce nom possède déjà une connotation, un sens, que la marque doit parfois corriger, quelquefois affirmer, souvent optimiser.

Pourquoi une image de marque?

Le renforcement de l'attractivité de l’Abitibi-Témiscamingue est, sans aucun doute, le défi majeur que doit relever notre région. Elle doit s’affirmer comme un espace, un territoire, une culture, un monde dont ses habitants se revendiquent avec fierté. Pour mieux faire reconnaître les spécificités de notre région, pour promouvoir ce territoire et ses points forts, Tourisme Abitibi-Témiscamingue et Valorisation Abitibi-Témiscamingue ont initié une démarche menant à la production d’une image de marque pour la région.

Car, si l’Abitibi-Témiscamingue est d’abord une grande région du Québec connue pour ses mines, la pureté de son eau, son expertise, son milieu culturel bouillonnant, son université… elle est aussi un nom qui la symbolise et en fait une marque.

Forts de plusieurs études, sondages et consultations effectués au cours des dernières années et suite à une consultation spécifique sur le sujet, nous proposons deux images qui, nous le croyons, reflètent ce que nous sommes. C’est maintenant à vous de choisir!

Qu’est-ce que l’attractivité d’un territoire?

L’attractivité d’un territoire se définit comme sa capacité à rayonner au-delà de sa région et à attirer, de façon ponctuelle ou permanente, personnes et investissements.

Cela concerne presque tous les secteurs d’activité à travers bien sûr les touristes, les gens d’affaires, les congressistes, les investisseurs et les porteurs de projets, mais aussi les consommateurs de commerces et de services et toute l’économie résidentielle avec la venue de nouveaux arrivants. On a l’habitude de penser que l’attractivité d’un territoire est liée essentiellement aux clientèles extérieures. En réalité, elle s’adresse tout autant aux habitants du territoire qui, eux aussi, peuvent être des touristes dans leur propre région ou à des investisseurs. Ce qui fait – chose rare en marketing – une clientèle à séduire à l’intérieur du territoire et une clientèle à séduire à l’extérieur du territoire.